Angelio academia a fondé un concept de cours d’allemand

Transmettre, c’est comprendre et faire comprendre : une idée, une information, un discours. Pour que la clairvoyance marche bien, il a dû encoder tout ceci aux normes ( la syntaxe ), relever et définir les sens. Plus une culture est historiquement riche, plus la langue qu’elle emploie est riche en variations : jargon, subtilité, finesse, précision aussi. Il existe pas mal de dialectes dans le monde. Certains sont d’une certaine façon en famille : elles semblent plus faciles à apprendre (, mais ce n’est ici qu’une simple première approche sans aucun doute superficielle ). De fait, on a eu la possibilité d’expliquer que l’intuition un peu instinctive de l’esprit de la langue française et la matérialité particulièrement rationnelle de l’esprit du dialecte allemand font le meilleur, le plus productif, le meilleur des couples. On ne va pas apprendre certes pas une langue en un tournemain. Il y faut un certain temps, de l’assiduité, du désir aussi. Il existe, certes, quelques cas désespérés – un artiste parfait n’est rarement doué en mathématiques. Mais pour la plupart des apprenants de la langue de goethe, pourvu que le début soit excellent et que le travail et l’assiduité soient au rendez-vous, l’essor est plus fréquente et gratifiante qu’ils ne l’avaient présumé sans aucun doute. De raisons d’apprendre la langue de goethe les allemands sont les plus grands voyageurs sur terre.

Cette entrée a été publiée dans DIVERS. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.